"El día que me quieras", Carlos Gardel from Marygrange on Vimeo.

 

Adaptation

Il caresse lentement
Ma nuit, le bruissement
de ton doux soupir.
Comme elle sourit la vie,
Si tes yeux noirs ont envie
de me couvrir !
Et si ton rire léger
Veut me protéger
des vieux souvenirs,
Ma blessure est adoucie,
Tout enfin, tout s’oublie ! 

Le jour où tu m’aimeras,
Fleurira la jolie rose.
Son parfum réveillera
Mon pauvre cœur morose.
Des sons cristallins au vent
Diffuseront cette annonce :
« On est unis maintenant.
Jamais, l’amour renonce ! ». 

La nuit où tu m’aimeras,
Du plus profond de l’Espace,
Jalousement, nous verra
Une étoile qui passe.
Et un éclair mystérieux
Habitera tes cheveux,
Curieuse luciole
Qui saura que, toi, tu me consoles. 

Récitatif :
Le jour où tu m’aimeras,
Nous vivrons en harmonie,
Le monde entier chantera
La même mélodie.
Les oiseaux s’égailleront.
Disparaîtra la haine.
Paisiblement, couleront
Les sonnantes fontaines.
Le jour où tu m’aimeras,
Par le souffle de la mer,
La Terre parlera
Son langage le plus clair.
Le mal n’existera.

Reprise : 
La nuit où tu m’aimeras,
Du plus profond de l’Espace,
Jalousement, nous verra
Une étoile qui passe.
Et un éclair mystérieux
Habitera tes cheveux,
Curieuse luciole
Qui saura que, toi, tu me consoles.